Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Syrie – Genève-2 à la mi-décembre ?

Source : | 14 novembre 2013 |  Actualité, Monde | 200 views

73150563106-reunion-preparatoire-pour-fixer-une-date-a-la-conference-geneve-2-sur-la-syrie-le-5-novembre-2013-a-1411201313264673150.png

La conférence de paix sur la Syrie, plusieurs fois reportée, devrait débuter le 12 décembre à Genève, rapporte jeudi Al-Watan, quotidien syrien proche du pouvoir.

Citant une source diplomatique à Paris, le journal affirme que le secrétaire d’État américain John Kerry a informé que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon annoncerait le 25 novembre que la conférence débutera à Genève le 12 décembre. Une source syrienne, citée par le journal, n’a pas souhaité confirmer ni infirmer cette date.

L’opposition syrienne, qui affirme qu’aucune date n’a encore été fixée, continue de vouloir participer à des négociations de paix, à condition que le président syrien Bachar al-Assad remette ses pouvoirs et soit exclu de toute phase transitoire.

Le ministre syrien de l’Information, Omrane al-Zohbi, a de nouveau affirmé jeudi que l’opposition syrienne se faisait des “illusions” en réclamant un départ du régime Assad à l’issue de Genève-2. Le ministre a également ironisé sur la décision prise, lundi dernier par l’opposition, de participer à la conférence pour la paix de Genève, et ce après des mois d’hésitation.

Le Hezbollah rejette l’idée de son retrait

Le ministre Zohbi a par ailleurs estimé que l’armée syrienne “réalise des progrès face au terrorisme sur l’ensemble du territoire syrien”.

Les récentes avancées de l’armée face aux rebelles, notamment dans la province d’Alep (nord) où elle a repris plusieurs fiefs insurgés, ont bénéficié de l’aide de la branche armée du Hezbollah libanais afin de reprendre les villes de Homs, Qousseir et actuellement Alep.

Jeudi, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a d’ailleurs affirmé que son puissant parti poursuivra son combat contre les rebelles aux côtés de l’armée de Bachar el-Assad, “tant que les raisons de notre présence en Syrie existeront, nous y resterons”, a-t-il affirmé.

Sur le terrain, trois personnes ont été tuées et 22 blessées jeudi par des obus de mortier et l’explosion de deux bombes dans le centre de Damas près de la célèbre mosquée des Omeyyades, selon l’agence Sana qui a imputé les attaques aux rebelles.


Pas de commentaires pour cet article “Syrie – Genève-2 à la mi-décembre ?”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara