Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

USFP, Parti travailliste (PT) et Parti socialiste (PS) – Premier pas vers une éventuelle fusion

Source : | 22 mai 2013 |  Actualité | 531 views

48963USFP-PT-PS-2205201316380248963.png

L’Union socialiste des forces populaires (USFP) a l’intention de relancer le processus d’absorption. C’est lors d’une conférence de presse tenue mercredi à Rabat que Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, Abdelkarim Benatiq, parton du Parti travailliste (PT) et Abdelmajid Bouzoubaâ, secrétaire général du Parti socialiste (PS), ont annoncé le début d’un processus de fusion.

Le lancement de ce processus a été dicté par les développements politiques que connaît l’échiquier politique marocain a en croire Driss Lachgar. Le patron du parti de la Rose n’a pas manqué de souligner que la motivation majeure reste la volonté de concrétiser les dispositions de la nouvelle Constitution et de surmonter les problèmes sociaux et économiques.

Les trois leaders étaient unanimes à souligner qu’il s’agit d’une volonté commune de former un pôle moderniste, composé des partis de la gauche, afin de “contrer la montée des projets archaïques qui n’engendreront qu’une fermeture et une retour sur les acquis”.

“Les trois partis ont réalisé qu’il n’est pas acceptable que chaque formation politique réagisse toute seule derrières ses composantes. Nous avons choisi donc d’unifier nos forces afin de protéger les acquis de la démocratie, pour laquelle nous avons tant milité.”

Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP

Pour sa part, Abdelkarim Benatiq a estimé que l’idée d’une fusion s’inscrit dans le but de créer “un véritable front socialiste pour préserver des acquis, pour lesquels l’USFP s’était toujours battue au cours des 50 dernières années, surtout en présence d’un courant conservateur qui tente de contrôler la société.”

Rappelons que l’Union socialiste des forces populaires, elle-même née d’une scission avec l’Union nationale des forces populaires (UNFP), est habituée aux processus de scission et fusion. Elle s’est séparée du Conseil national Ittihadi en 2001, conduit jusqu’en 2006 par Abdelmajid Bouzoubaâ, et elle a fusionné en 2007 avec le Parti socialiste démocratique (PSD).

Le Parti socialiste est pour sa part issu d’une scission du Congrès national ittihadi en 2006, alors que le Parti travailliste a été fondé en 2005 par Omar Seghrouchni, Mohammed el-Ouchari et Abdelkrim Benatiq, l’actuel secrétaire général. Ces trois formations forment, avec d’autres formations, la gauche.

La fusion entre l’USFP, le PT et le PS n’est qu’une question de temps. Les conseils nationaux des trois formations devront se prononcer dans les prochains jours.


Pas de commentaires pour cet article “USFP, Parti travailliste (PT) et Parti socialiste (PS) – Premier pas vers une éventuelle fusion”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara