Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

L’EI répond aux frappes américaines en Irak – Une exécution en guise de ‘message pour l’Amérique’

Source : | 20 août 2014 |  Actualité, Monde | 271 views

101908execution-20082014103716101908.png

Alors que sur le terrain, l’armée irakienne a lancé une nouvelle offensive d’ampleur vers Tikrit, épaulée par les forces kurdes et américaines, dans une vidéo aux images terribles diffusée sur internet, les jihadistes ultra-radicaux de l’Etat islamique (EI) affirment avoir décapité le journaliste américain James Foley et menacent d’en exécuter un autre.

‘Un message pour l’Amérique’

Cet enregistrement intitulé ‘Un message pour l’Amérique’ a été diffusé après les déclarations du président américain Barack Obama affirmant vouloir « poursuivre une stratégie à long terme » de lutte contre l’EI, en soutenant le nouveau gouvernement irakien que doit former le Premier ministre désigné Haïdar al-Abadi.

La vidéo de cinq minutes montre un homme masqué qui semble couper la gorge du journaliste enlevé en Syrie en novembre 2012 et l’exécuter. L’homme menace également d’exécuter un autre journaliste américain, montré lui aussi dans la vidéo, si Barack Obama n’arrête pas sa campagne de frappes contre les jihadistes en Irak.

Alors que les renseignements américains disent vérifier l’authenticité de la vidéo, la famille de James Foley confirme de son côté la mort du journaliste. Le président Barack Obama qui se félicitait lundi dernier de l’efficacité des frappes contre l’Etat islamique en Irak, pourrait s’exprimer ce mercredi sur le sujet.

La contre-offensive fait du sur place

Les extrémistes sunnites de l’EI, qui sèment la terreur en Irak et en Syrie voisine, ont en effet perdu ces derniers jours du terrain dans le nord irakien, notamment le contrôle du barrage de Mossoul, après une contre-offensive des forces armées et des combattants kurdes appuyées par des raids massifs de drones et d’avions de combat américains.

Sur le terrain au nord et à l’ouest de Bagdad, les forces irakiennes appuyées par les milices chiites et les tribus sunnites, ainsi que les peshmergas (combattants kurdes) consolidaient leurs positions après avoir repoussé les jihadistes, mais faisaient ce mercredi du surplace: les forces engagées pour reprendre aux jihadistes la ville de Tikrit, l’ancien fief du président renversé et exécuté Saddam Hussein, n’ont pas encore réussi à y entrer.

Grave crise humanitaire

Par ailleurs, l’offensive de l’EI qui a jeté sur les routes quelque 200.000 personnes, a provoqué une crise humanitaire majeure, malgré les aides internationales. Mercredi, le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), lance l’une de ses « plus importantes opérations de soutien pour aider près d’un demi-million de déplacés, par voie aérienne à partir de la Jordanie, terrestre, à partir de la Turquie et de la Jordanie, et maritime à partir de Dubaï.


Pas de commentaires pour cet article “L’EI répond aux frappes américaines en Irak – Une exécution en guise de ‘message pour l’Amérique’”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara