Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Raids sur Gaza – Le terrible bilan humain

Source : | 18 août 2014 |  Actualité, Monde | 273 views

101738gaza-decombres-aout2014-18082014143642101738.png

Depuis le 8 juillet, date du lancement de “Bordure protectrice” et l’offensive de l’armée israélienne contre la bande de Gaza, les chiffres du conflit quelques heures avant que n’expire la trêve de cinq jours sont de 2.016 morts Palestiniens, 541 mineurs et 250 femmes et 10.196 blessés, dont 3.084 mineurs.

Ces chiffres du ministère de la Santé à Gaza prennent en compte des blessés ayant succombé ou des corps ayant été découverts dans les ruines.

Le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) a pour sa part précisé que les civils figurent parmi la grande majorité des morts et des blessés palestiniens.

Et même si les combats ont cessé depuis le 11 août, des Palestiniens continuent à succomber à leurs blessures dans la bande de Gaza ou à l’extérieur, d’autres à être sortis des décombres.

Israël a perdu 64 soldats, ses plus lourdes pertes depuis sa guerre contre le Hezbollah libanais en 2006. Par ailleurs, trois civils, dont un Thaïlandais, ont été tués par des tirs de roquettes.

365.000 Palestiniens ont fui leurs maisons

S’agissant des déplacés, l’Ocha fait état de quelque 365.000 Palestiniens qui ont été acculés à abandonner leur maison.

16.792

Au moins 16.792 maisons ont été totalement ou quasi-totalement détruites et quelque 100.000 Gazaouis devraient être relogés indique l’Ocha.

Sur ces déplacés, 218.367 sont hébergés dans 87 écoles gérées par l’ONU tandis que d’autres ont trouvé refuge chez des amis ou des parents.

203 écoles détruites

Alors qu’Israël affirme avoir visé environ 5.000 objectifs dans la bande de Gaza, selon l’ONU 203 écoles ont été détruites, dont 25 complètement ou presque complètement démolies.

Le système éducatif était déjà en crise, l’ONG israélienne Gisha ayant indiqué, juste avant le déclenchement de la guerre, qu’il manquait 259 écoles à Gaza en raison notamment de la pénurie de matériaux de construction imputable au blocus israélien.

Dans l’enclave où 1,8 million d’habitants s’entassent sur 362 km2, les infrastructures nécessaires manquent cruellement, notamment en terme de distribution d’électricité et d’eau, fait remarquer l’Ocha. Dans les zones les plus touchées par les raids israéliens, ce sont plus de 50% du réseau d’acheminement et de traitement de l’eau qui ont été démolis.

Quant au fragile cessez-le-feu en cours jusqu’à minuit ce lundi (21h00 GMT), il ne reste plus que quelques heures pour que les négociateurs israéliens et palestiniens réussissent à faire mentir le pessimisme ambiant et à s’entendre sur une éventuelle prolongation. Ils ont repris dans l’après-midi les discussions indirectes engagées la veille au Caire par l’entremise des Égyptiens pour essayer de transformer en trêve permanente le cessez-le-feu observé depuis le 11 août.


Pas de commentaires pour cet article “Raids sur Gaza – Le terrible bilan humain”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara