Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Essai Chevrolet Cruze Hatchback: Born under a good sign !

Source : | 2 février 2014 |  Technologies | 4800 views

83493chevrolet-cruze-5-portes-2014-01-31-83493.png

Sous des allures volontaires, le Chevrolet Cruze a su séduire le public marocain dès son lancement en version 4 portes, ce qui est loin d’être le cas chez nos amis européens. Ceci a donc conduit nos amis américains à revoir légèrement leur business plan en essayant d’adapter davantage leur offre au Vieux Continent (et chez nous également, convient-il vraiment de le rappeler ?) avec une nouvelle version Hatchback qui s’européanise, certes, mais qui n’en oublie pas pour autant ses origines bien américaines. Lancée sur notre marché à des prix très abordables, le Chevrolet Cruze Hatchback s’est prêté pour nous à un road test, l’occasion pour nous de vous faire découvrir ce nouveau modèle. Séducteur invétéréC’est donc sous le signe de la séduction que le Cruze a été placé. Objectif assumé par les constructeurs : mettre le plus de monde possible autour d’un seul et même modèle aussi bien du côté image qu’au niveau économie. Deux points non négligeables donc vu le contexte de crise.  C’est ce qui a naturellement poussé l’américain Chevrolet à lancer une version Hatchback de Cruze. Jouant la carte de la sportivité, il a également eu droit, sur notre version d’essai, à des jantes aluminium de 17’’ qui lui donnent davantage d’allure. Dans une robe blanche, notre modèle d’essai a séduit les passants tant par son élégance que par sa sportivité et sa robustesse. Même tête que le 4 portes, mais caractère différentCapitalisant sur le succès de la version 4 portes, le Hatchback a tout naturellement gardé la même identité visuelle à tel point qu’un passant qui ne verra que l’avant ne pourra aucunement faire la différence entre les deux versions. Le Cruze reprend, en effet, la même calandre en nid d’abeille, les mêmes phares avant ainsi que le même capot proéminent. De profil, il affiche une ligne dynamique qui se prolonge jusqu’à la poupe, donnant l’illusion d’être face à un Coupé. Cette partie arrière donne au Cruze une identité qui lui est propre grâce, notamment, à ses nouveaux feux. Allégrement convivialReposant sur la même plate-forme que le 4 portes, il affiche le même empattement et l’habitabilité s’en retrouve donc inchangée, offrant aux occupants assez d’espace pour faire un bon voyage, que ce soit à l’avant ou à l’arrière. Le conducteur, lui, se retrouve face à un tableau de bord joliment éclairé en bleu et offrant une bonne lisibilité. Le volant multifonctions intègre les commandes de la radio ainsi que le régulateur de vitesse mais ce n’est pas toujours une mince affaire de les manipuler. Il pourra, ceci dit, se rabattre sur la console centrale qui est bien plus pratique. Toujours à l’avant, le Cruze offre à ses occupants un accoudoir coulissant avec rangement où ils disposent également d’une sortie Auxiliaire et USB.  C’est donc à bord d’une ambiance accueillante, idéale pour les familles, que nous allons prendre le volant du Cruze Hatchback. Du diesel oui, mais à la «ricaine» !Sous le capot, il accueille une nouvelle déclinaison du 2.0 litres diesel dont la puissance passe à 163 ch alors que celle du 4 portes n’était que de 150 ch.  Voyons donc ce que donne sur route ce bloc qui a été couplé à une boîte manuelle à 6 rapports. Dès les premières accélérations, le moteur se fait quelque peu entendre, mais se montre présent bien qu’il pâtisse de changements de rapports assez lents. La conduite sportive n’est donc pas une option mais en même temps qui se prêterait à des écarts avec toute sa famille à bord ?  N’empêche, grâce à ce bloc, le Cruze se montre plus puissant que bon nombre de ses concurrents, tout en se montrant très peu gourmand. En vitesse de croisière le tableau de bord n’affichait que 6 litres aux 100, ce qui nous situe dans la droite lignée des chiffres annoncés par le constructeur. Le Cruze se montre également très maniable bien qu’il fasse un peu plus de 4,50 mètres.  

Le «ricain» présente un bon rapport qualité-prix et affiche une puissance supérieure à celle de beaucoup de ses concurrents. A coup sûr, il fait déjà la joie de ceux qui le possèdent !


Pas de commentaires pour cet article “Essai Chevrolet Cruze Hatchback: Born under a good sign !”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara